Élise

la trilogie seule-en-scène

Percutant et terriblement émouvant. C’est magnifique – Télérama (TTT)
Un récit d’émancipation bouleversant – Le Monde
Une énergie et un humour imparables – Libération
Une merveille – La Terrasse

 

Cette trilogie regroupe trois spectacles seule-en-scène écrits et interprétés par Elise Noiraud (nommée aux Molières 2022 dans la catégorie « Seul.e-en-scène »). Ils forment à eux trois une véritable épopée théâtrale sur le thème de la jeunesse. Le premier, La Banane Américaine, parle de l’enfance. Le deuxième, Pour que tu m’aimes encore, plonge dans l’adolescence. Le troisième et dernier, Le Champ des Possibles, évoque l’entrée dans l’âge adulte. Dans ces trois spectacles, on suit les aventures d’Elise, double fictionnel de l’autrice, de ses 9 ans à ses 19 ans. Joie de l’enfance, émois de l’adolescence, questionnements du début de l’âge adulte, le personnage d’Elise traverse des étapes universelles de la vie et qui parlent à chacun de cette expérience à la fois intime et collective : grandir.

Chapitre 1 – La Banane Américaine (l’enfance)
Chapitre 2 – Pour que tu m’aimes encore (l’adolescence)
Chapitre 3 – Le Champ des Possibles (l’entrée dans l’âge adulte)

Entre théâtre et conte, la trilogie ELISE tente d’approcher ce qui constitue, presque physiquement, la respiration de nos premières années. Ce chemin fragile, sensible et beau, qui nous fait passer de l’enfance à l’âge adulte. Son goût unique où se mêlent joie, énergie, douleurs, espoirs fous et désillusions féroces. Un spectacle qui pose un regard sans concession sur le monde des adultes, entre drôlerie, émotion et drame. Mais sans jamais perdre une énergie qui l’amène résolument du côté du comique.

La trilogie ELISE tente aussi de reconstituer, mot à mot, phrase après phrase, l’histoire que tisse une parole familiale, en se penchant en particulier sur le rapport mère-fille à cette période- clé de la vie.

Interprétant plus d’une trentaine de personnages, Elise Noiraud offre une performance théâtrale explosive, à la fois drôle et sensible, noire et lumineuse, et dont la dimension universelle offre une catharsis jubilatoire.

Pour les spectateurs et spectatrices, cette trilogie propose une expérience unique : suivre, en une seule soirée, un même personnage sur 3 âges de la vie, et plonger dans un format de spectacle au long cours (4h30 avec entractes), pour partager ensemble une vraie soirée de fête théâtrale, entre rire et larmes.

Cie 28

texte et mise en scène Élise Noiraud
avec Élise Noiraud
collaboration artistique 
Baptiste Ribrault
création lumière et régie 
François Duguest, Olivier Maignan et Antoine Campredon
son François Dugues

directrice de production Annabelle Couto – Le Bureau des Filles • production CIE 28

coproducteurs et soutiens La Manekine-Scène intermédiaire régionale des Hauts-de-France (60) • Le Studio-Théâtre de Stains (93) • La Grange Dîmière de Fresnes (94) • Le Sud-Est Théâtre de Villeneuve St Georges (94) • La ville de Nemours (77) • Le Théâtre de Belleville (75) • La Comédie de Paris (75) • La Compagnie Etincelles (93) • Le dispositif Paris Jeunes Talents • L’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle • La Banque Postale • avec le soutien du FONDS SACD Humour/One man show et de l’ONDA